« Zéro Déchet »

Vers une consommation
plus responsable

Si jamais je n’avais eu l’idée de vider le contenu de ma poubelle pour l’analyser, jamais mon conjoint et moi même ne serions devenus « Zéro Déchet » ! Cette démarche en vogue aujourd’hui (et heureusement) vise à diminuer notre production de déchets.
Nous sommes bien conscients que le zéro reste une utopie. Mais si tous ne faisions rien qu’un petit geste, on pourrait faire évoluer les choses !


Il n’y a pas de petits gestes quand on est sept milliards à les faire !

J’aime beaucoup ce slogan écolo. Je trouve qu’il invite tout simplement à s’impliquer plus pour notre planète 😉

7,55 milliards d’humains sur Terre au 1er juillet 2017, selon l’ONU ! Et une population mondiale qui ne cesse de croître à une vitesse vertigineuse 😮
Un surpeuplement qui m’amène à me poser plusieurs questions. ❓

  • Jusqu’à quand notre planète sera-elle en capacité de supporter cette surpopulation ?
  • Quelle est son aptitude à régénérer notre sur-consommation environnementale ?

Chaque année, depuis 1992, (année du Sommet pour la Terre de Rio), l’ONG « Global Footprint Network » calcule le jour de l’année où l’Homme aura dépassé la « biocapacité » de sa planète. 🌍
Entendez par là, la capacité qu’a la Terre à reconstituer ses ressources et à absorber les déchets
(notamment en CO2)

Par exemple, en 2012, l’Humanité a consommé 1,65 année, soit 65% de plus que ce que la planète est en capacité de produire. On a vécu plus de 6 mois « à crédit » en 2012 😔

Le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas !

Je sais qu’une grande majorité d’entre nous a prit conscience du phénomène. Nous sommes de plus en plus au fait de cette réalité. Mais on se pose tous aussi la même question, « Comment est-ce que je peux faire changer les choses à mon niveau ? »
Et c’est bien normal ♻️

👉 REFUSER

C’est l’une des toutes première chose à faire, refuser !
Attention, ce n’est pas aussi évident que cela peut paraitre. Mais une fois que vous avez franchi le pas, c’est libérateur 🤩
Avez-vous réellement besoin de ce que l’on va vous donner ? Non ! Alors pourquoi l’accepter ? Pour faire plaisir ? Le fait de ne pas accepter ne va pas forcément offusquer la personne que se trouve en face de vous. Expliquez votre démarche à votre interlocuteur, sa bienveillance devrait faire le reste 😇
Refusez les sacs plastiques, les serviettes en papier, les pailles… Tout ce qui est à usage unique et qui finira forcément dans vos déchets. Commencez avec des petites choses simples. Le reste viendra au fur et à mesure que vous visualiserez vos efforts 😉
Par exemple, rien que le fait de mettre un stop pub sur votre boite aux lettres, C’est une économie de plus de 30 kilogrammes de papier par an dans votre poubelle !
💡Arrangez-vous avec des voisins, si vraiment vous ne pouvez pas vous en passer.

👉 REDUIRE

A cette étape, on évite bien entendu le sur-emballage et on ne se fait plus avoir par le marketing accrocheur des produits !
Imaginons, vous achetez des bananes 🍌en vrac au supermarché. Le sac plastique pour les passer à la caisse, est-il vraiment nécessaire ?
– Vous allez me dire « c’est « caca-beurk », les gens ont mis leurs mains dessus…on ne sait pas ce qu’ils ont touchés avant… blablabla… »
– Ok ! Mais vous mangez la peau de la banane ? Non, parce que les bananes, on les épluche ! les gens n’ont donc pas pu toucher ce que vous allez manger 🤔
Le plastique (soit disant biodégradable 😂) en aviez-vous vraiment besoin ? Il suffit juste de coller l’étiquette de pesée sur l’une d’entre elles pour passer à la caisse !
Voyez c’est déjà un sac qui ne finit pas dans votre poubelle 😁
Vous remarquerez que les bananes ne sont pas les seuls fruits et légumes sur lesquelles la théorie fonctionne. 🍍🥥🍋🍊…

👉 REUTILISER

Je vous vois venir 👀Vous allez me dire qu’à la différences des bananes (qui sont relativement bien attachées entre elles naturellement) le kilo de pommes sans sac, c’est vachement moins pratique ! haha !
Et bien, pourquoi ne pas ré-utiliser vos sacs ? Vous en avez plein. Ils sont bien rangés dans un coin de votre maison. Et des beaux en plus, je suis sûre !
Quand je vais au supermarché (c’est de moins en moins vrai, mais ce sera une autre histoire 🤫) ou au marché, j’embarque tous mes sacs avec moi.
Avec le temps, mes amis qui connaissent ma démarche, m’ont offert de très jolis sacs en tissu, « Fair’Traid » issu du commerce équitable. Fini le plastique ! 💪
Arrêtez les bouteilles en plastique 🧴à usage unique, acheté une gourde… etc.. etc..
Je ne vous le cache pas, au début de la démarche, vous en interpellerez plus d’un. Mais en expliquant le pourquoi du comment, je vous assure que l’on vous prendra de moins en moins pour des extraterrestres 👽Jusqu’à même susciter des vocations…

👉 RECYCLER

Ben oui, je suis d’accord qu’on nous bassine pas mal avec ça tout le temps ! Mais vous ?Avez-vous juste déjà prit le temps de lire les consignes de tri de votre commune ou inter-communalité ? Pratiquez-vous correctement votre tri sélectif ?
Et bien chez nous, je me suis rendue compte que ce n’était pas le cas 😩 Que nos consignes de tri avaient bien évoluées depuis les dernières modifications territoriales administratives.
Pour ré-apprendre à trier correctement et remédier au problème, j’ai tout simplement imprimé le guide du tri de mon interco ⚠️au format A4 et direction la porte du frigo ! He bien, le fait de l’avoir sous le nez tous les jours nous a permis de mieux gérer notre sélection de déchets à recycler.
Pareil, pour vos piles usagées, vos ampoules, l’électroménager en fin de vie, vous les mettez encore dans votre poubelle verte ?
(⚠️Les consignes ne sont pas encore les mêmes partout, même si tout est fait pour y arriver d’ici quelques années)

👉 COMPOSTER

Le compost a quand même quelques avantages non négligeables ! Il permet d’abord de réduire assez drastiquement notre quantité de déchets. Il faut savoir que sur quatre cent kilos de déchets produits par personne, cent kilos au moins sont des déchets biodégradables compostables.

👨‍🌾 Avis aux jardiniers 👩‍🌾

Il permet d’économiser sur l’achat d’engrais chimique, de terreau et de compost. Il favorise aussi l’arrêt au recours de pesticides et de désherbants.
Je sais bien qu »il n’est pas toujours aisé d’installer un composteur dans son jardin. Mais il existe des alternatives ! En ville, les compost partagés commencent à se développer de plus en plus, les lombri-compost trouvent leurs places dans le moindre petit coin d’un appartement, sans nuisance olfactives particulières.
Sinon, prenez des poules 🐣! En échange de vos déchets alimentaires, elles vous fourniront des grands moments de joie 🐓et de très bons oeufs frais tous les jours !

Vous aimerez aussi…

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.