Accueil » La Rando Cuche en Ardenne #5

La Rando Cuche en Ardenne #5

5ème Rando Cuche en Ardenne
RALLYE DES AMOUREUX DE BELLES MÉCANIQUES

La 5ème RandoCuche en Ardenne

“Nous y sommes ! La 5ème Rando Cuche en Ardenne, le 23 mai 2020, heu non ! Le 23 août 2020, ben ouais COVID oblige !

Bref, on n’était pas sûr de pouvoir la maintenir. Le protocole sanitaire en Belgique étant un plus strict que le français, on est resté sur le qui-vive jusqu’au dernier moment ! Mais les frontières sont “encore” ouvertes, il y a juste le port du masque obligatoire. 😷

Mais, ça y est ! Nous y sommes enfin, à cette 5ème édition de la Rando Cuche, randonnée des fans de belles mécaniques ! Il est 9h58, 33 véhicules dont 5 motos ont répondu “Présent” à l’appel du super road trip concocté par Anikouni et par Alain ! 

Compte-Rendu des 190 km parcourus sur nos magnifiques routes ardennaises durant cette super journée ! 🌲”

Rendez-vous 9h58, précises !

On y est ! Les sportives, les anciennes, voitures et motos commencent à arriver et à se stationner sur le parking.

Nota Bene : Faudra peut-être songer à trouver
un parking plus grand pour les prochaines éditions !
🤔

Tout le monde se donne le bonjour, respectant les gestes barrières. Gilles et moi regardons autour de nous pour retrouver les têtes connues. Des petits groupes se forment par ci par là, puis se mélangent pour en reformer de nouveaux. Tout le monde scrute un peu les bolides qui vont faire la route à nos côtés.

Subarus (drôlement bien représentées cette année !) Calibra, Porsche Carrera 4, BMW, Fiat 500 Abarth, Golf GTI, Audi S3, Nissan, Honda… Mais aussi de la plus ancienne, BMW, Buick, Dauphine Gordini et sans oublier bien évidemment les motos, dont une moto Confort de 1952, s’il vous plaît ! Un bijou !

Et même un Sub’Scenic, unique en France et à peu près dans le reste du monde 😂 !

Et oui, la Rando-Cuche en Ardenne, elle est ouverte à tous !

Je ne te fais pas un dessin, que de la belle mécanique pour partir à l’assaut du road-book assez complet remis dès l’arrivant des participants ! Faudrait quand même pas penser à perdre les copains sur la route ! Bon et puis bonne nouvelle, cette année, il ne pleut pas ! On va pouvoir rouler sans les essuie-glaces ! L’année dernière c’était pas vraiment ça !

Top départ, direction Bogny Sur Meuse

Les départs c’est un peu toujours une mission en fait ! Il faut que chacun soit prêt au moment où la voiture de tête va prendre le départ. Et on a beau sonner le rappel, c’est toujours compliqué de reprendre la route tous ensemble. Et imagine quand tu ajoutes à cela les feux de signalisation et les voitures qui s’interposent. Un joyeux bronx 😊

Heureusement quelques arrêts sur les bas côtés de la route permettent de rattraper pratiquement l’entièreté du convoi. Surtout à 33 véhicules.

On peut le dire, on ne passe pas vraiment inaperçu sur la route ! Surtout pour rejoindre notre premier arrêt situé à Bogny Sur Meuse, sur le site des quatre fils Aymon. 

Le convoi s’élance en direction de Bohan, pour rejoindre les belles routes de la vallées de la Semoy. Tortueuses à souhait pour suivre le cours d’eau.La route et les villages défilent… Sorendal, Les Hautes Rivières, Nohan, Naux jusqu’à Haulmé et le fameux col du Liry. Les joyeuses mécaniques s’en donnent à coeur joie ! 🚗

Arrivés sur le site, ça cause, ça discute, arrêt 20 minutes. Mon Dieu, mais qu’elle est belle l’Ardenne !

Les 4 fils Aymon, tu connais ?

C’est l’une des légendes les plus connues par chez nous ! 

Les 4 fils du Duc Aymon, Renaud, Allard, Guichard et Richard sont quatre vaillants chevaliers de la cour de Charlemagne. Au cours d’une partie d’échecs, Renaud blesse mortellement Berthelet, le neveu de Charlemagne. Les 4 frères sont contraints de fuir la fureur de ce dernier. Chevauchant leur cheval fée Bayard, reçu de leur cousin Maugis, l’enchanteur de la fée Oriande, ils se réfugient dans la forêt d’Ardenne. 🐴

Devenus des hors la loi, ils bâtissent un superbe château sur un promontoir rocheux escarpé de la vallée de la Meuse, le château de Montessor. Mais Charlemagne les retrouve et ordonne le siège du château-fort. Pris par trahison, les 4 fils Aymon et leur cheval Bayard mènent alors une vie d’errance dans la forêt ardennaise jusque dans le sud de la France, puis vers l’Allemagne. 🗺
Toute la légende par ici !

Les rochers saillants, situés sur les hauteurs de Bogny-sur-Meuse, ont l’allure de quatre cavaliers sur un cheval au galop. Le souvenir éternel de l’épopée ardennaise des chevaliers ayant inspirée une chanson de gestes très populaire au Moyen-Age.

Prochain arrêt : La Croix Scaille

Ha ha, c’est là qu’on mange ! C’est pas tout ça mais la route et surtout la moto, ben ça creuse un peu quand même !

Le convoi reprend alors la route en direction du prochain arrêt, La tour du millénaire de la croix Scaille. Les belles courbes se suivent et ne se ressemblent pas toujours. Direction Monthermé, puis Les Woieries, les Bas Buttés, La Neuville aux Haies puis Linchamps avant de tourner au prochain village de la Louette Saint Pierre en direction du belvédère. 👀

Sera t’il ouvert ? Ou fermé comme l’année dernière en raison des incendies qui rognent nos belles forêts d’Ardenne en ce moment ? Coup de bol, la route est ouverte !

La tour apparaît petit à petit pour nous apparaître de plus en plus grande, on est super tout petit en bas ! 👌 Et vue d’en haut aussi, enfin…

si l’on en croit les courageux qui ont gravi
les 45 mètres de la tour et les quelques 235 marches
qui séparent la cime du plancher des vaches !

Toutefois, le point de vue là haut en vaut franchement la chandelle ! Mais t’inquiète, on t’a fait des photos 😉

La Croix Scaille, c’est en fait, le nom du plateau du massif forestier ardennais qui domine au Nord la vallée de la Semois et à l’Est la vallée de la Meuse. Avec ses 504 mètres d’altitude, c’est LE point culminant du versant méridional du massif ardennais. Il forme la frontière entre la France et la Belgique, entre les communes des Hautes-Rivières et de Gedinne.

On profite donc de ce super endroit,
paumé en pleine forêt ardennaise pour grailler un petit morceau ! Et ça fait du bien ! D’autant que…

D’autant que le prochain arrêt s’annonce plus que sportif. Autant pour nos moteurs que pour l’organisateur qui craint l’arrivée de l’autorité routière 🤫

Le circuit de Gedinne, “Djedene” en wallon !

En fait, on a été plutôt chanceux sur ce coup là ! A la base ce dimanche 23 août, une course de moto était initialement prévue mais a été annulée par les instances belges en raison du vilain COVID.

Le circuit Antoine Schmit de Gedinne est un circuit routier, ce qui signifie qu’en dehors des périodes de courses ou de meeting, il est ouvert à la circulation ! Prudence donc !

L’idée n’étant pas d’aller se tuer pendant une rando-cuche ! 🏁

Le circuit de Gedinne est un circuit d’environ 5 kilomètres, assez difficile qui a été en activité jusqu’au moment où l’on a considéré qu’il était trop dangereux pour des motos de plus en plus rapides.Il accueille toutfois chaque année une course de motos d’antan. Un rendez-vous à ne surtout pas manquer, le Belgian Classic T. 🤩

Quelques tours de circuit plus tard, il faut reprendre la route. Alors à ce moment là c’est comme enlever un jouet de la main d’un enfant ! L’arrêt initial prévu à vingt minutes double bientot ! Et quand le convoi repart, il en manque la moitié !

Le road book sauve la vie des plus retardataires, la pompe à essence de Gedinne celle des plus joueurs… Prochain arrêt Herbeumont !

La course de côte d’Herbeumont

Pour le retour vers Sedan, on ne pouvait passer à côté de la course de côte d’Herbeumont – Sainte Cécile. Pour rejoindre cette belle petite portion de route bien sympathique, il faut d’abord reprendre la route en direction de Graide, Naomé, Merny puis Paliseul avant de se diriger vers Fays Les Veneurs, Auby sur Semoy puis Cugnon.

Mais avant de se faire plaisir, un dernier arrêt patrimoine s’impose ! Le Château d’Herbeumont bien-sûr ! 😎

Le Château d’Herbeumont, c’est l’un des plus impressionnants château classé au patrimoine culturel immobilier de la Wallonie. Il contrôlait la Semois là où les routes venant de France se rencontrent pour rejoindre NeufChâteau. Du haut de son tumulus de schiste, il domaine, à plus de 100 mètres à pic le cours de la Semois. Ses ruines datant du XIIIème siècle ont été rénovées en 2010 pour le plus grand bonheur des nombreux visiteurs de passage. 

Bon, on y est ! La dernière portion de cette édition #5 est devant nous. On passe 🎶 tout près du pont d’Herbeumont 🎶 (Heu, non je m’égare !) pour arriver tout en bas de cette portion de course de côte tant attendue !

Et là ben on se fait plaiz !
Chacun son rythme pour enchaîner les beaux virages que nous offre le massif de l’Ardenne ! 

Retour à Sedan avec passage obligatoire par le centre de Bouillon. Passage incontournable pour tous les amoureux de patrimoine et de vrombissement de moteurs ! Pis, ceux qui veulent des clopes, ben, c’est le moment 😉 Aller ! On se retrouve autour d’une bière ? 🍺

Et surtout, Vivement la prochaine Rando Cuche !

📸 N. Cuchet | M. Corato | A.Cuchet


🌿 Ne le garde pas pour toi ! Partage 🌿

Rando Cuche en Ardenne #5
Épingle-moi sur Pinterest !

📝 D’autres articles pour toi… 📝

VivrArdenne - Roadtrip Moto Ardenne

L’Ardenne Rando Cuche #4

La 4ème Rando-Cuche en Ardenne, c’est tout d’abord un rendez-vous de passionnés ! En moto ou en voiture sportive ou…
Lire
VivrArdenne - Office de Tourisme de Charleville

Préparer l’aventure

Cartes, itinéraires, conseils… Comment préparer son aventure au maximum avant de partir ? Et si on essayait un office de…
Lire
VivrArdenne - Roadtrip Moto Ardenne

RoadTrip Moto en Ardenne #1

Premier roadtrip moto en Ardenne entre vallées de Meuse et de Semoy. Entre routes à lacets et édifices patrimoniaux remarquables,…
Lire

🌿 Ne le garde pas pour toi ! Partage 🌿

Dis-moi tout ! 😉